expr:class='"loading" + data:blog.mobileClass'>

Menu

Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques

Couverture Bloodlines, tome 5   Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 3 : Allégeance   Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 2 : Insurgés      Couverture La 5e vague, tome 1   Couverture Les Vampires de Manhattan, tome 7 : Les Portes du paradis    

dimanche 23 septembre 2012

Treize raisons (Jay Asher)


Lorsque j’ai vu ce bouquin à la bibliothèque la première fois, je ne l’ai pas emprunté parce que ma quantité de livre à rendre à la bibliothèque était à ce moment si élevé que je ne pouvais pas me permettre d’encore les prolonger^^ Donc j’ai réussi à résister à la tentation J   Mais la deuxième fois, comme il était toujours disponible, je me suis décidée à l’emprunter, surtout que j’en avais quelque peu entendu parler. 
C’est un thème, le suicide, qu’on ne trouve pas souvent dans nos librairies, ou du moins que je ne lis pas souvent, mais j’ai apprécié cette découverte. 
Hannah est un personnage attachant, la manière dont elle nous livre ces 13 raisons qui l’ont menées vers sa fin, la manière dont s’est raconté, via ces cassettes à travers lesquelles elle nous relate sa vie, qui nous mènent d’un lieu à l’autre ne peut que captiver.  On vit ces moments là avec elle, avec Hannah, tout en sachant comment cela va finir, et on est emporté par ce courant au fil des cassettes.  Le deuxième personnage principal, Clay, m’a bien plu aussi.  On a accès a toute ses pensées, tout ce qui se passe dans sa tête, ses sentiments : regrets, colère, peine,… toutes les émotions à travers lesquelles il passe à l’écoute des cassettes, et ça l’en rend encore plus attachant. 
Couverture Treize raisonsCe qui ne m’a par contre pas vraiment plu, c’est la manière dont sont répartis les passages entre Clay et Hannah : ceux d’Hannah étaient en petit, en italique, et en gras.  Ceux de Clay dans une police normale.  Mais le problème était qu’on pouvait avoir 3 lignes avec Clay puis un passage avec Hannah, puis de nouveau Clay, etc...  Au final on s’y perd et il m’est arrivé plusieurs fois de lire quelques lignes sans me rendre compte qu’on avait changé de narrateur, car j’étais plongée dans l’histoire, et c’est plutôt agaçant de se rendre compte qu’on a mal interprété le passage.  J’aurais préféré qu’on alterne les chapitres, on qu’on fasse au moins une séparation plus claire, en espaçant les passages ou en indiquant le nom par exemple. 
Mais sinon, au niveau du style, j’ai beaucoup aimé, l’auteur fait bien passer les émotions de ses personnages, et le roman en devient plus touchant.  Malgré ça, le livre ne m’a pas autant captivée que ça, peut-être à cause de la fatigue, de cette première semaine de cours, ou peut-être juste que ça ne prenait pas mais j’ai quand même mis une semaine pour le lire. 
Il ne m'a pas transportée, mais ce roman m’a plu, il est touchant, attachant.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire