expr:class='"loading" + data:blog.mobileClass'>

Menu

Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques

Couverture Bloodlines, tome 5   Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 3 : Allégeance   Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 2 : Insurgés      Couverture La 5e vague, tome 1   Couverture Les Vampires de Manhattan, tome 7 : Les Portes du paradis    

mardi 11 septembre 2012

La Cité des Ténèbres, tome 2 : L'Épée mortelle (Cassandra Clare)


!attention spoiler tome précédent !
Le tome 2 est toujours aussi palpitant !  Après les grosses révélations de la fin du tome 1, j’étais impatiente de lire ce tome et je l’ai commencé directement. 
Valentin est bien vivant, la nouvelle est à présent connue de tous, et il a non pas un mais deux enfants : Jace et Clary.  L’Enclave, au vu des récents événements, décide de dépêcher l’Inquisitrice sur place pour enquêter.  Celle-ci prend très vite Jace en grippe, et la vie à l’Institut va devenir beaucoup plus compliquée.  En plus de cela, des meurtres de différentes créatures obscures ont lieu un peu partout en ville, et si on début on accuse les vampires, la réalité est beaucoup plus menaçante.  Valentin a décidé de renverser l’Enclave et il est prêt à tout pour y arriver, même à frayer avec les démons. 
On a, pour notre plus grand plaisir, beaucoup de nouveau personnages dans ce tome : Maryse et Robert : les parents d’Alec, Maia une jeune loup-garou, l’Inquisitrice,…  Clary est toujours aussi chouette, même si entre sa mère inconsciente à l’hôpital, sa relation avec Jace, ses sentiments qui s‘opposent à sa raison et la tiraille dans deux directions différentes, ses efforts pour préserver  sa relation avec Simon, et Valentin qui a décidé de conquérir le monde, Clary a du mal à garder le contrôle de sa vie.  Jace aussi était génial dans ce tome.  La narration à la troisième personne nous permet d’avoir son point de vue et j’ai adoré car ça nous permet d’entrer un peu dans sa tête car même Clary a du mal à le cerner.  Lui aussi est complètement perdu, il vient de découvrir que son père, qu’il croyait mort, est bien vivant sauf que ce n’est pas exactement celui qu’il croyait.  Il se sent rejeté par les Lightwood, ceux qu’il considérait comme ses propres parents, et ses sentiments pour Clary font qu’il est plongé en plein désarroi et a une certaine propension aux actes stupides et téméraires.  Il n’y a guère que Clary qui arrive à le calmer.  J’ai préféré Simon dans ce tome, même si je ne suis pas fan de sa relation avec Clary, je préfère Jace^^.  Alec et Isabelle aussi sont toujours aussi chouettes, les personnages sont tous supers.  Même Valentin qui a l’art de savoir nous mettre dans sa poche, même le lecteur a parfois l’impression qu’il est honnête. 
L’auteur ne nous laisse pas nous ennuyer non plus, et on a de nouveaux droit à des bagarres, des répliques mordantes et des scènes supers drôles (j’ai adoré celle où Clary teste sa rune sur Alec qui se met en tête de raconter à ses  parents qu’il est homosexuel^^).  La narration à la troisième personne, qui nous permet d’avoir le point de vue de Jace, mais aussi de Simon, est vraiment un gros point positif, et comme d’habitude on a des révélations qui laissent planer le mystère sur ce que nous réserve le troisième tome. 
Bref ce tome 2 est une nouvelle réussite et j’ai de nouveau adoré, des personnages toujours aussi convaincants, une super ambiance, j’ai hâte de voir ce que le tome 3 me réserve.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire