expr:class='"loading" + data:blog.mobileClass'>

Menu

Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques

Couverture Bloodlines, tome 5   Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 3 : Allégeance   Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 2 : Insurgés      Couverture La 5e vague, tome 1   Couverture Les Vampires de Manhattan, tome 7 : Les Portes du paradis    

lundi 3 septembre 2012

Hunger Games, tome 2 : L'Embrasement (Suzanne Collins)


Couverture Hunger Games, tome 2 : L'EmbrasementEt voilà la chronique du tome 2.  J’aurais voulu l’écrire plus tôt mais comme je travaillais j’étais complètement crevée. 
Comme toute la série, j’ai adoré ce tome ! Katniss a triomphé aux Hunger Games, elle est rentrée chez elle et essaye de retrouver sa vie, sauf qu’elle n’y arrive pas car les jeux ont tout changé : sa relation avec Gale, avec Peeta, elle n’a même plus à chasser même si elle continue à le faire.  Elle doit aussi se préparer à la tournée de la Victoire, elle va devoir se pavaner devant les familles des tributs qu’elle a tués.  C’est déjà un programme chargé mais ce n’est pas tout, elle doit tenter d’atténuer les flammes de la rébellion qui commence.  Car  les peuples des districts, inspirés par le geai moqueur, ont décidé de se rebeller contre le Capitole.  Et cette rébellion pourrait bien se terminer dans un bain de sang. 
En lisant le livre j’ai été étonnée de voir à quel point l’Expiation ne compte que pour une petite partie du récit.  En effet on a d’abord une partie avec Katniss de retour au district 12, puis la tournée de la Victoire, et puis encore une grosse partie au 12, où on voit la situation dans les districts dégénérer.  Au final, les jeux ne sont que vers la moitié du roman. 
Les personnages principaux sont toujours les mêmes et continue à me ravir dans ce tome, et on a pas mal de nouveaux personnages que j’adore qui apparaissent.  
C’est un plaisir de retrouver Katniss.   Les jeux l’ont changée,  elle fait des cauchemars toutes les nuits, mais reste pourtant elle-même.    Elle chasse, elle va à la Plaque, c’est une tête brûlée, s’il y a une chose qui fait pression sur elle c’est qu’on s’en prenne à sa famille ou à ses proches.  Au début Katniss veut juste récupérer sa vie, puis elle décide de se battre contre le Capitole, de ne pas les laisser gagner.  Si au départ elle veut fuir, elle va après décider de faire face.   Peeta m’a complètement convaincue dans ce tome aussi.   Si dans le premier il a l’air un peu faible et sans défense, dans le  2 ça ne se remarque pas.   Ce qui fait le charme de Peeta, c’est sa gentillesse, surtout au milieu de cette bande de brute^^.  Il s’excuse d’avoir fait le tête à Katniss (alors que c’est quand même elle qui a joué avec ses sentiments), il accepte qu’elle soit avec Gale et continue quand même à la soutenir et à la protéger.  S’il paraît « faible », c’est juste que contrairement à Katniss, contrairement à tous les vainqueurs, lui essayera d’abord de s’arranger.  Comme une bonne partie du livre ne se passe pas sous les caméras, on peut aussi voir sa relation avec Katniss changer réellement.   Au début ils ne peuvent pas se parler, puis décident d’être amis,  et on voit à travers le roman qu’ils tiennent énormément l’un à l’autre.  Dans ce tome on peut aussi faire enfin connaissance avec Gale.  Dans le précédent on ne le voyait qu’à travers les souvenirs de Katniss, là on l’a en direct, en face de nous.  En un sens Gale est celui qui irait le mieux avec elle, ils se connaissent depuis qu’ils sont gosses, savent tout l’un de l’autre, et Katniss fonctionne plus comme Gale que comme Peeta.  Gale est un chasseur, dans l’arène il aurait probablement agit comme elle.  Mais surtout c’est un rebelle, pendant que Katniss veut fuir, lui veut se battre.  Même si au début du roman on croit que c’est lui que choisira Katniss, vers la fin on en est plus si sûre.  Généralement je ne suis pas vraiment fan des triangles amoureux, aucun ne m’a vraiment séduit : ni celui de Twilight, de Sarah Dearly, de la Sélection, d’Insatiable,  d’Azilis, de journal d’un vampire et surtout surtout ceux de la Maison de la nuit J Bref des triangles amoureux il y en a des tas mais je n’ai jamais vraiment adhéré parce que de un, tout le monde surfait sur la vague twilight ça en devenait agaçant, il y en avaient partout, de deux ça prenait trop de place dans le récit, et on en avait marre.  Celui-là par contre ne m’a pas vraiment dérangé et m’a même séduite, je crois que c’est surtout parce qu’il reste en retrait dans l’histoire et que j’adore l’un et l’autre.  Katniss a tellement de problèmes qu’elle n’a pas le temps de penser à ce genre de chose.  Oui bien sûre elle fait preuve d’égoïsme en laissant comme ça et Peeta et Gale dans l’incertitude, en jouant avec leurs sentiments.  Mais pour moi c’est une des histoires les plus crédibles que j’ai lue.  Et l’essence du récit, ça reste les jeux, la vie pas seulement de Katniss mais de tous les habitants de Panem, la révolte.  On voit peu à peu la situation se dégrader, dans tous les autres districts, et aussi le 12.  La vie n’était déjà pas joyeuse, là elle en devient infernale.  De nouveaux pacificateurs, des règles beaucoup plus strictes, des exécutions à tous les coins de rue.  Et puis les jeux.  Suzanne Collins a vraiment l’art de nous plonger dans son histoire et vu que c’était mon jour de congé, j’ai lu ce roman en une journée.  Je ne le lâchais plus. 
En plus les personnages sont plus attachants les uns que les autres : les anciens comme Cinna, il ne pourrait être qu’un simple styliste du Capitole, mais il croit en Katniss, en ce qu’elle représente, et fera tout pour l’aider.  Haimitch aussi, on apprend qu’il n’y a pas que Katniss qui a défié le Capitole, et qu’il en a payé les conséquences.  J’aime toujours autant le personnage.  On en découvre d’autres, des vainqueurs des éditions précédentes que j’ai beaucoup aimés. 
Ce roman est encore un coup de cœur, j’ai un peu plus d’appréhensions concernant le trois car beaucoup de personnes disent qu’il est assez différent des autres et même moins bien.  Mais celui-là…oauuuuh, il est vraiment incroyable, des personnages plus qu’attachants, une intrigue de dingue à nous en nouer les tripes (c’est une expression bizarre je sais^^), un vrai coup de cœur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire